L’objectif de la formation est de permettre à ses étudiants d’exercer des métiers de haute spécialisation en Droit fiscal, en entreprise ou en cabinet, qui requièrent désormais, à niveau de responsabilité élevé, une aptitude confirmée à la recherche.

RECHERCHE

La rédaction d’un mémoire d’une soixantaine de pages ainsi que plusieurs travaux de recherche en séminaire  sont demandés aux étudiants. La recherche permet à l’étudiant de se distinguer notamment lors des entretiens en mettant en avant à la fois une capacité de recherche et de réflexion et à la fois une capacité de rédaction très recherchées dans le monde de la fiscalité.

PROFESSIONNALISATION

Interventions au Master, visites et conférences chez les professionnels

Des intervenants professionnels – avocats fiscalistes, directeurs fiscaux de grandes entreprises, membres de l’administration fiscale, juges de l’impôt, membres d’organisations internationales – viennent exposer des problématiques fiscales d’actualité et les solutions concrètes qui leurs sont apportées.

Des visites sont également organisées chez les praticiens en séminaire à l’OCDE, ou au Conseil d’État mais aussi chez Suez environment, FIDAL, EY ainsi que De Gaulle Fleurance & Associés.

Stage
Un stage d’une durée minimale de trois mois est obligatoire afin de valider son diplôme de Master 2. Fort du réseau alumni, les étudiants arrivent à trouver facilement une place en cabinet ou en entreprise.

Examen d’entrée au CRFPA

Les étudiants se destinant à la profession d’avocat sont encouragés à passer l’examen d’entrée au CRFPA, ou à le préparer en s’inscrivant à l’Institut d’Etudes Judiciaires de la faculté de droit. Des dispenses de cours sont accordées afin que les étudiants puissent préparer sereinement les oraux.

 

Programme des enseignements:    

Syllabus des cours (en cours de rédaction)

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone